C’est en discutant sur les réseaux sociaux avec
le photographe new-yorkais Russ Rowland, qu’est née
cette série. Il avait travaillé sur les réflexions dans
la ville et était intéressé par mon travail (à l’époque
je photographiais des vitrines de magasins en chantier
ou désaffectés). Je lui proposais un « regard croisé »
sous forme de diptyque en rapprochant ses photos
des miennes.

29 décembre 2015

Laisser un commentaire