« J’ÉTAIS VRAIMENT DÉÇU. ET UN PEU TRISTE.
Je me suis dit : « Alors, on ne peut plus avoir confiance
en rien ? Il faut se méfier de tout, même des objets
les plus familiers ? » J’ai regardé longtemps les pantoufles.
Elles avaient l’air parfaitement inoffensives, mais je ne
m’y suis pas laissé prendre. Avec beaucoup de précaution,
je les ai enveloppées dans du papier journal et j’ai soigneusement ficelé le paquet. Et j’ai jeté le tout
dans la chaudière. »
(« La chose » de Bernard Friot)

30 août 2015

Laisser un commentaire