VIGIE-LANCE

Tels des rémanents
nous suivons la vigie
d’un œil rouge et sec
il n’est plus temps de
courber l’échine pour
amortir les coups
dans ce pays où l’argent
pour acheter des couverts à l’Elysée
passe avant la sauvegarde de la société.
Notre dignité est jaune
vague de bile qui se déverse sur les routes,
les péages, les rond-points :
tant qu’on vomit, on est vivant.

THÉRAPIE PAR LE VIDE

Les flics vident
leur lacrymo
Les flics vident
les parkings des Roms
Les flics vident
les rond-points des gilets jaunes
Les flics vident
dangereusement…
Les videurs ont la vie dure
sous la Macronictature !

CHEMIN DE TRAVERS

À l’arrivée
des mégots qui patientent
des casseroles sales qui trempent dans leur jus sombre
la bergerie est vide depuis longtemps
car le thym borde le chemin
la nuit tombe et l’humidité monte des montagnes
avec cette impression d’avoir manqué un rendez-vous
Venir pour rien
Venir pour repartir aussitôt
la morosité nous rejette sur le sentier caillouteux
Nous respirons.

10 septembre 2019

Laisser un commentaire