LES CHRONIQUES DE RENNES

LARMES D’APHRODITE
Ce que j’aimais le plus dans le jardin c’étaient les groseilles.
À l’époque je ne me doutais pas qu’elles m’initiaient à l’amour.
Tendues à l’extérieur et charnues au centre. Légèrement sucrées avec
un avant goût acide qui vous incitait à en reprendre une immédiatement.
Cette frénésie du goût qui s’auto-alimente c’est l’amour.

OASIS
Je rêve d’un village aux maisons blanches et basses. À droite, les trottoirs
sont défoncés et au bout de la rue, la mer est un morceau de carton bleu.
Pas un chat, le voyage c’est l’absence. C’est peut-être ce que j’attends d’être.

FIGHT CLUB
Les anticorps attaquent
La fatigue augmente
Pendant que le poids baisse
le nodule grossit
Effet de balance ?
Le corps regarde à travers le culot de la bouteille. « On est cerné »,
faut augmenter les doses : levothyroxine, sommeil, café, what else ?
En action je flotte mais ne peux pas m’arrêter.
Est-ce qu’on va en rester là ?

eden, collage numérique, Blaize

Eden © F. Blaize

Vers la chronique suivante…