LES CHRONIQUES DE NICE

14 MORTS A SAINT-JEAN-CAP-FERRAT,
une négligence piscicole serait à l’origine du drame.
F. était très enthousiaste, les vers gigotaient à qui mieux mieux, le soleil brillait
sans chauffer et la jauge d’essence n’avait pas encore atteint la limite fatidique
de la réserve. Nous descendions à Saint Jean, certains de passer une agréable
journée en bord de mer. Mais très vite la situation tourna au velours balsamique :
pieds inondés par des vagues mordantes, trémolines sauvagement hameçonnées
et écartelées à la force des doigts, statufication précoce à mains-gelées-tenir
une canne à pêche au bouchon fluorescent. Tous les éléments coïncidaient pour
que l’hécatombe commence, la détermination du pêcheur amateur bien décidé
à cuisiner une soupe de poissons, n’étant pas le moindre. Nul ne fut épargné
et tels des criminels rincés, nous remontâmes fatigués mais heureux de notre méfait.

MAKE A WISH, parfois cela arrive, au fond d’un mug. Le temps me défie entre le lit,
le livre et le ventre qui réclame, tous habitués à leur petite dictature. J’opte pour « Scottsboro Alabama » par Lin Shi Khan et Tony Perez, une œuvre faite en 1935 de 118 linogravures. 1931 :
neuf jeunes Noirs sont injustement accusés d’avoir violé deux femmes blanches à bord d’un train de marchandises. Ce recueil retrace la bataille juridique et politique de leur défense, l’une des plus célèbres de toute l’histoire américaine. Le boucher de la rue Barla nous dit qu’un blanc
(de poulet) vaut deux noirs, quand ce n’est pas cinq. Je lui proposerai de rejoindre le Ku Klux Klan la prochaine fois que j’irai acheter mon boudin antillais chez lui.

PLUS TARD, DE QUELQUES JOURS ET QUELQUES NUITS,
L. et F. viennent manger un poulet indien.
L. n’a pas fumé, cela lui va bien, il a un beau regard, des mains de couturière dans la façon,
et de médecin de campagne dans la couleur.
F. n’a plus d’illusion mais elle sait profiter de la vie, ce qui la rend charmante. F. est ébéniste : chaque mot est une commode qui abrite deux ou trois tiroirs. Et chaque commode est composée de différents segments. Toutes les commodes forment des pièces uniques et mises ensemble elles délimitent un espace meublé linguistique. Il faut beaucoup de place pour caser tous
ces meubles mais la Chine est grande et ses habitants nombreux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vers la chronique suivante…