EN 2013, J’ÉTAIS TOMBÉE PAR HASARD sur l’appel
à objets que Mehryl Levisse menait avec le FRAC Champagne-Ardenne. Durant sa résidence, il a invité quiconque le souhaitait, à lui envoyer un objet (don ou prêt) pour lequel la personne éprouvait un sentiment positif
ou négatif. Chaque objet a été photographié, numéroté
et archivé. La collection se faisant à l’insu de l’artiste.
Voici l’objet que j’ai envoyé : une alliance dans une boite
avec un dessin original de l’artiste Raymond Médélice.

J’ai participé à ce projet, car j’aimais l’idée qu’un événement personnel comme une liaison amoureuse, puisse par l’intermédiaire d’une photo sortir de la sphère privée
pour intégrer l’espace collectif. En déplaçant l’événement,
je lui permet de se diffuser, d’être vu et d’entrer dans l’histoire d’une collection d’art contemporain. L’archivage
lui donne une pérennité fictionnelle – que n’a pas pu avoir l’événement en lui-même.

Pour en savoir plus sur Mehryl Levisse

11 janvier 2015

Laisser un commentaire