IL Y A QUELQUES TEMPS, je travaillais à partir
de diptyques. Dans cette série, l’objectif étant de confronter deux réalités pour en créer une troisième.
Dans la série « Bêtes de luxe », j’ai rapproché les mots
d’une exposition et les vitrines d’une marque de vêtements. Émerge alors un rêve des origines, mêlant poils, peau,
tissu et réflexion.

16 décembre 2015

Laisser un commentaire