LE CORPS FONDATION

LORSQUE LE MENTAL ne se soutient plus, qu’il dit « c’est terminé, je jette l’éponge »,
il ne reste plus qu’une seule solution. Faire appel au corps, au corps-architecture qui dans sa force aveugle et puissante nous transforme en un édifice de pierre, de toile tendue ou de béton armé, et nous érige en un monument temporairement indéboulonnable.

14 septembre 2015

Laisser un commentaire