DESSINER AU FIL DES IDÉES dans un quotidien chargé
de « Jedois » et de « Ilfaut » est un challenge. C’est une résistance à l’échappement de ma vie, une volonté
de se dire : aujourd’hui, je n’ai pas vécu pour rien.

25 octobre 2014